Chloé

15 novembre 2008

J'ai plus de poumons


DSCI0159

Posté par clouyeah à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 juillet 2008

OoO




marilyn_monroe_roses2



marilyn_monroe_roses



marilyn_nue_lit_couleur2

Posté par clouyeah à 01:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

=)


Copie_de_DSC00076



Imagen280



photo_antoine



Copie_de_Choupi



Sans_titre10



Sans_titre



Sans_titre2



Sans_titre7



photo_titi

Posté par clouyeah à 01:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2008


Photo025 DSC00956



1669346866


SPM_A0077 




***

L'un sans l'autre, c'est un incendie
Un incident, bien senti
L'un se dit prêt à mourir pour l'autre,
L'autre aussi

L'un sans l'autre c'est un incendie
Qui n's'éteint pas de la vie
L'un soleil, l'autre lune
L'un soleil et l'autre lune

Refrain
L'incendie
C'est l'un sans l'autre
L'incendie
C'est l'un sans l'autre

L'un sans l'autre, c'est un incendie
De forêt, ou d'euphorie
L'un déclare sa flamme au 102
L'autre au 201 le feu

L'un sans l'autre c'est un incendie
Aussi doué que la pluie
Tous les "oui", qu'ils se sont dit
Tous les "oui", qu'ils se sont dit



Vous avez ceci, c'est fusionnel
L'un a ses idées, et l'autre ses ailes
Alors laisser parler devient criminel
Se faire incendier sur la grande échelle

 

Posté par clouyeah à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2008

Ramble in love

____

O.O

Je t'aime

Posté par clouyeah à 02:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 avril 2008

?

Copie_de_DH000183

Mon petit depuis ce matin
J'ai traîné, comme un crétin
Au niveau du caniveau
De Montparnasse à Chateau d'Eau

J'ai bu des verres, des verres et puis des verres
Zubrowska, Riesling, Piper
A court de tout, à bout de moi
Je suis revenu chez toi

Moi je voulais juste un corps
Je cherchais seulement des bras
Un lit de réconfort
Des délices sous les draps
Mais hélas au lieu de ça

J'ai cru entendre "je taime"
J'ai pensé "c'est son problème"
J'ai cru entendre "je taime"
J'ai pensé "c'est son problème"

Peu importe que tu y crois
Peu importe que je sois
A bout de moi, à court de tout
Mais pas de ça entre nous

Etre un corps je suis d'accord
T'offrir mes bras pourquoi pas
Mon lit OK encore
Pour rire ou salir les draps
Mais je crains que pour tout ça
Tu doives entendre "je taime"
Tu doives entendre "je taime"

Je suis vieu, veuf et sectaire
Un pauvre imbécile secrétaire
Je suis beau, jeune et breton
Je sens la pluie, l'océan et les crêpes au citron

Tais-toi un peu petit trésor
Tu as tout faux une fois encore
Suis très précieux, épargne-moi
D'accord mais entre nous pas de ça

Posté par clouyeah à 01:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1299433158

As-tu déjà aimé
pour la beauté du geste?
As-tu déjà croqué
la pomme à pleine dent?
Pour la saveur du fruit
sa douceur et son zeste
T'es tu perdu souvent?

Oui j'ai déjà aimé
pour la beauté du geste
mais la pomme était dure.
Je m'y suis cassé les dents.
Ces passions immatures,
ces amours indigestes
m'ont écoeuré souvent.

Les amours qui durent
font des amants exsangues,
et leurs baisers trop mûrs
nous pourrissent la langue.

Les amour passagères
ont des futiles fièvres,
et leur baiser trop verts
nous écorchent les lèvres.

Car a vouloir s'aimer
pour la beauté du geste,
le ver dans la pomme
nous glisse entre les dents.
Il nous ronge le coeur,
le cerveau et le reste,
nous vide lentement.

Mais lorsqu'on ose s'aimer
pour la beauté du geste,
ce ver dans la pomme
qui glisse entre les dents,
nous embaume le coeur,
le cerveau et nous laisse
son parfum au dedans.

Les amours passagères
font de futils efforts.
Leurs caresses ephémères
nous faitguent le corps.

Les amours qui durent
font les amants moins beaux.
Leurs caresses, à l'usure,
ont raison de nos peaux.

Posté par clouyeah à 01:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

53374288

Dans les oubliettes
De ma sombre pensée
Comme un antidote
Pour me protéger

Faut oublier

J'oublie les mensonges
Et les actes manqués
Parfois certains songes
Trahissent mes pensées

Faut oublier

Je mitraille en automatic
Dans ma tête ça va très, très vite
Mais ma mémoire est sélective
Les souvenirs qui dérangent dérivent
Vers je ne sais où

Dans les oubliettes
De ma triste pensée
J'évite toutes ces guêpes
Qui pourraient bien me tuer

Faut oublier

Je mitraille en automatic
Dans ma tête ça va très, très vite
Mais ma mémoire est sélective
Les souvenirs qui dérangent dérivent
Vers je ne sais où
Vers je ne sais où

Posté par clouyeah à 01:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2008

.

DSC01155

Posté par clouyeah à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2008

Vieilles photos

DH000002   DH000095

    

DH000003

DH000018 

DH000028  DH000027

DH000067 

DH000078  DH000079  DH000134

DH000107 DH000111

DH000156  DH000164

DH000165  DH000166

DH000177  DH000246

DH000237  DH000334

DH000356

Posté par clouyeah à 01:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]